Langage informatique : Python

Créé par Guido van Rossum, Python est un langage de programmation, dont la première version est sortie en 1991.  Ce langage a été baptisé ainsi en référence à la troupe de comiques les « Monty Python ».

qu’est-ce que Python ?

Python est un langage puissant, facile à apprendre et qui offres de multiples  possibilités. Une fois installez, vous disposez de nombreuses fonctionnalités intégrées au langage.

Il existe ce qu’on appelle des bibliothèques qui aident le développeur à travailler sur des projets particuliers. Il est très facile d’étendre les fonctionnalités existantes: plusieurs bibliothèques peuvent  être installées pour développer des interfaces graphiques ,par exemple.

Que peut-on faire avec python
  • des petits programmes simples, qui seront chargés d’une mission très précise, ceux-ci sont appelés scripts ;

  • des programmes complets, comme des jeux ou des suites bureautiques ;

  • des projets plus complexes, comme des progiciels.

Voici quelques exemples de fonctionnalités possibles avec Pythons :

  • créer des interfaces graphiques ;

  • faire circuler des informations au travers d’un réseau ;

  • dialoguer d’une façon avancée avec votre système d’exploitation ;

    Python est un langage de programmation interprété, c’est-à-dire que les instructions qui lui sont envoyez sont « transcrites » en langage machine au fur et à mesure de leur lecture. D’autres langages existent. Le langage C, par exemple, est appelé « langage compilé » car, afin de pouvoir l’exécuter, un logiciel spécialisé devra transformer le code du programme en langage machine. On appelle cette étape la « compilation ». À chaque modification du code, il faut refaire une étape de compilation.

    Les avantages d’un langage interprété sont la simplicité  et la portabilité, Python est un langage qui fonctionne sur tout les systèmes d’exploitation. Les langages compilés sont eux aussi portable mais d’un système à l’autre, on doit utiliser des compilateurs différents. De plus, certaines instructions ne sont pas compatibles, voire se comportent différemment en fonction du systèmes d’exploitation utilisé.

    En revanchent, un langage compilé sera plus rapide qu’un langage interprété car la traduction simultanée en langage machine de votre programme ralentit l’exécution.  Cette différence se faire de moins en moins sentir au dur et à mesure des améliorations de Python.

    Pour résumer
  • Python est un langage de programmation interprété offrant de multiples possibilités

  • Il permet de créer toutes sortes de programmes (jeux, logiciel, progiciel…)

  • Il est possible d’associer des bibliothèques à Python afin d’étendre ses possibilités.

  • Il est peut fonctionner sous différents systèmes d’exploitation. L’étape de « compilation » n’est pas nécessaire.

Découvrir le Service Worker

Le Service Worker est une nouvelle technologie encore expérimentale qui va faire avancer les webapps et sites internet.

Le Service Worker répond à un besoin spécifique : garder une page web active lorsque le réseau est indisponible.

Le Service Worker, qu’est-ce que c’est  ?

Le Service Worker est un script qui va fonctionner en parallèle des scripts de la page internet. Il se place en proxy et va récupérer les données du LocalStorage (Protocole de votre page Web). Grâce à ces données , le Service Worker va vous permettre de naviguer sur votre page Web  même si vous n’avez pas ou plus accès à un réseau internet.

Concrètement, si nous devions imager, votre page web est une maison. Celle-ci a normalement besoin d’électricité (connexion internet) pour fonctionner. Or,  si la centrale ne fonctionne plus, vous pouvez quand même utiliser de l’électricité dans votre maison grâce à une batterie de secours (Service Worker).

On retrouve les Services Worker notamment dans les Progressives Webapps.

Attention : Les Services Workers restent encore expérimentaux. Ils ne sont donc pas encore compatibles avec tous les navigateurs. Pour le moment seul Google Chrome et Mozilla Firefox sont compatibles avec les Services Workers

Développement spécifique : Application native ou hybride, que choisir ?

C’est la grande question qui revient au sein de nos clients. Devons-nous développer une application mobile native ou hybride ? Chacune des deux options a ses avantages et ses inconvénients.

La réponse : Cela dépend de votre projet !

L’application native : Performante mais plus coûteuse 

L’application native est une application mobile que l’on télécharge et que l’on installe ensuite sur son smartphone ou sur sa tablette. Chaque plateforme (IOS, android…) a son propre langage.

  •  IOS : Objective-C ;
  •  Android : Java ;
  • Windows Phones : C#.

Cette application est dite native car elle va  pouvoir accéder aux fonctionnalités du support comme par exemple le GPS, l’appareil photo et notamment au hardware. Les applications natives seront  plus performantes  que les applications hybrides.

Le hic ? Si vous souhaitez avoir une application mobile native et que vous voulez qu’elle soit disponible sur toutes les plateformes, il faudra concevoir des applications bien distinctes car ce ne sont pas les mêmes langages utilisés pour lors du développement sur IOS ou sur Android.

Cela entraîne donc des coûts de production qui seront plus élevés que pour une application hybride.

L’astuce : suivant votre marché, il est intéressant de se demander qu’elle plateforme utilise votre cible. Si elle utilise à 80% Android, le développement d’une seule application peut suffire dans un premier temps.

L’application hybride : moins performante mais moins chère  

L’application hybride est une application à mi-chemin entre les Webapps et les applications natives.

Petit rappel : une Webapp est un logiciel applicatif hébergé sur un serveur et accessible depuis un navigateur Internet. Elle est adaptée pour les terminaux mobiles grâce à une bonne ergonomie et à certaines fonctionnalités spécifiques.  Une Webapp ne peut pas fonctionner sans connexion Internet. Les webapps sont développées une seule fois avec de l’open web HTML5, Javascript et CSS.

Une application hybride est donc à mi-chemin entre une application native et une webapp. Il s’agit de développer une application avec la même technologie qu’une webapp,  puis de l’encapsuler pour en faire une application mobile, que l’on peut installer via les stores. L’application hybride sera fonctionnelle avec une bonne ergonomie sur tous les supports sans avoir à développer une application pour chaque plateforme.

Contrairement aux webapps, dans une application hybride, on vient intégrer une couche de code natif pour permettre à l’application de pouvoir utiliser les fonctionnalités du support (appareil photo, GPS…).

Le hic ? Les applications hybrides coûtent moins cher mais sont en revanche  moins performantes que les applications natives. Suivant votre projet, il se peut que vous ne puissiez pas développer une application hybride en raison de contraintes technique (utilisation de capteurs du téléphone…)

Par exemple, si vous souhaitez développer une application pour objet connecté et que cette application soit sur IOS et Android, il faudra surement privilégier l’applications native. Les langues de communications entre l’API de l’objet et les smartphones vont changer en fonction de votre plateforme.

Comme dit précédemment, votre choix dépendra de votre projet !

Si vous souhaitez avoir plus d’informations ou  poser quelques questions, c’est ici. Notre équipe se fera une joie de vous répondre.

Le Marketing Automation : Gain de temps et efficacité

Dans l’ère du numérique, le marketing a connu des évolutions significatives. Apparu dans les années 1930, le marketing est passé du marketing de masse au marketing digital (viral, buzz…). La vente directe n’est plus au cœur du marketing, nous allons maintenant nous intéresser au client, à ses envies, par le biais de l’Inbound Marketing ou du marketing automation par exemple. L’objectif étant de fournir une expérience unique pour chaque client.

le temps du marketing de masse est révolu, fini le temps ou les consommateurs n’avaient pas de choix de consommation. Aujourd’hui, le client souhaite un produit ou service qui soit unique. Il veut être bichonné.

Saviez-vous que 70 % des clients d’un site internet sont en général délaissés et ne concluent donc à aucun acte d’achat ? Le marketing automation va permettre de répondre à cette problématique.

Qu’est-ce que c’est le marketing automation ?

Le marketing automation va permettre de cibler des clients potentiels en amont de leurs processus d’achats. Chaque entreprise souhaite que ses prospects  passent à l’étape suivante dans leurs cycle d’achat. Le marketing automation va pouvoir donner des réponses automatiques, adaptées au comportement de chaque prospect pour l’inciter à poursuivre son processus. Ce marketing digital s’opère par le biais des sites internet, des réseaux sociaux, des campagnes e-mailing…

Le marketing automation utilise une solution logicielle afin d’exécuter des réponses précise et personnalisées en fonction du comportement du visiteur sur le site internet. Il faut donc configurer des scénarios préétablis en fonction des actions effectuées. Concrètement, ce logiciel permet 5 actions :

  • Web Tracking
  • formulaires
  • Lead Nurturing (mise à disposition régulier de contenu pour amener le prospect en recherche d’information à contacter l’entreprise)
  • Scoring
  • Contact

Le marketing automation et notamment le Lead Nurturing vont permettre de rassurer votre client dans son choix d’achat. L’objectif est d’encourager le prospect à s’engager un peu plus dans son processus d’achat. Exemple : un prospect visite un site internet de sport et s’inscrit sur le site. Automatiquement, le prospect va recevoir un email de bienvenue comprenant (ou pas) une offre promotionnelle. Quelque temps plus tard, il recevra un nouveau mail avec un contenu adapté en fonction de ce qu’il a regardé précédemment sur le site.  Les web Tracking mis en place permettrons de savoir si l’email a été ouvert, sur quel lien le lecteur à cliqué ou encore combien de temps il a passé dessus.

Bien sûr, le marketing automation n’est pas la solution miracle qui va vous permettre d’optimiser vos ventes de 100% mais il est assez efficace. Il vous permet de faire du marketing personnalisé pour chaque prospect mais de manière automatique. C’est un réel gain de temps pour l’entreprise.

Attention toutefois à ne pas en abuser, un surplus de mail automatique, par exemple, peut entraîner la désinscription du prospect.

Comment l’utiliser ? Voici quelques astuces

  • Créer du contenu intéressant qui répond à une problématique précise
  • Établir des scénarios pertinents ( ne pas en faire trop pour ne pas être débordé)
  • Avoir une base de données de qualité
  • Le Scoring vous permettra de savoir quand contacter le client

vous êtes intéressé par le marketing automation ? Cliquez Ici