Étude de cas SKanUp

SkanUp

Présentation

Linksium, Société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) de Grenoble Alpes est un acteur majeur du développement économique lié à l’innovation. Son objectif : valoriser la recherche publique par le transfert de technologies vers le marché.

Linksium a consulté Kreatys dans le cadre de son projet de développement d’une application web d’auto-diagnostic à destination des startups technologiques : SkanUp.

Les défis à relever 

  • Créer une plateforme et une application web destinée aux intervenants de Start-up et aux administrateurs Linksium  afin de proposer un outil en ligne d’autodiagnostic du projet.
  • Proposer aux startups technologiques une méthode basée sur le questionnaire de 250 items
  • Une interface d’analyse des résultats
  • La génération d’un plan d’actions final
  • Obtenir un outil innovant et pertinent
  • Faire connaître et valoriser l’accompagnement Linksium
  • Etre en mesure de proposer un plan d’actions et une offre d’accompagnement aux startups réalisant le diagnostic
  • Linksium utilise une méthode actuellement basée sur un questionnaire sous excel et un plan d’actions sous powerpoint.
  • Linksium souhaite : Faire gagner du temps aux différents intervenants Linksium
  • Transformation et intégration des données existantes (format excel)

 

Notre solution

Nous avons donc développé une application web de diagnostic reprenant les questions posées alors sur le fichiers excel. A cela, nous avons ajouté  des algorithmes pour déterminer la réponse de l’application en fonction du score obtenu; des graphiques ainsi qu’une analyse des résultats obtenus

Le résultat :

Grâce à nos engagements qualités et au respect minutieux des deadlines, nous avons pu développer une application fonctionnelle et pertinente qui répond au besoin de Linksium d’automatiser un processus qui était sous excel en un processus rapide, automatique et performant.

 

 

Kreatys et la business intelligence

application web

La Business Intelligence : qu’est-ce que c’est ?

Le terme Business Intelligence « désigne un ensemble de méthodes, de moyens et d’outils informatiques utilisés pour piloter une entreprise et aider à la prise de décision : tableaux de bord, rapports analytiques et prospectifs. » (FuturaScience)

Cependant, bien que initialement réservé à quelques experts, les technologies numériques permettent une démocratisation de l’utilisation des données.

Comment fonctionne la BI ?

L’objectif est d’aider les décideurs à prendre une décision grâce à la collecte, l’analyse et la présentation intelligente des données.

Sous forme de rapports et dashboards…la représentation et la visualisation des données sous forme de tableaux et autres graphiques vont aider les utilisateurs à interpréter de manière optimale ses données.

Cette visualisation peut passer par des graphiques, des camemberts, des diagrammes, des cartographies, des chronologies, des infographies ou même des créations graphiques inédites ou des photos.

Dans un contexte  de Big Data, où l’utilisation des données est extrêmement importante, ces données permettent aux entreprises de prendre des décisions plus rapidement et donc de garder un temps d’avance.

Kreatys et la business intelligence

Ils existent donc diverses solutions pour faire de la business intelligence.

Chez Kreatys, quel que soit le projet, nous proposons à nos clients dans un dashboard comprenant des statistiques d’utilisation de leur plateforme. Bien sûr, les dashboards différeront en fonction des projets et des applications que nous développons.

Pour aller plus loin, nous avons également proposé, à certains de nos clients, de mettre en place des algorithmes de machine learning afin de permettre une analyse prédictive des données récoltées. En outre, nous l’avons proposé dans le domaine de l’industrie.

L’objectif était de développer une application web de gestion de production. A cela, nous avons proposé de mettre en place les algorithmes afin de prédire les pannes des machines, par exemple.

 

Le marché du numérique au premier trimestre 2018

developpement informatique

Le marché du numérique poursuit sa croissance !

Le Syntec, le syndicat professionnel des entreprises de service du numérique, des éditeurs de logiciel et des conseillers en technologie diffuse son baromètre annuel sur les tendances du marché.

Un marché très porteur

Le marché du secteur de l’informatique et du numérique  s’est élevé à 54,1 milliards d’euros pour 2017, en France, soit une évolution positive  de 3,9 % Par rapport aux prévisions. Pour 2018, on attend une hausse de 4,2 %.

Selon Syntec, ce sont « 81 % des entreprises qui envisagent une croissance de leur chiffre d’affaires en 2018. »

En pleine période de  transformation numérique et de mise en conformité avec le RGPD sont  ces entreprises qui prévoient le plus de croissance.

Pour le Syntec « les SMACS progresseront en 2018 de + 16 % soit 1,6 milliard d’euros de croissance nette (…) la mise en conformité RGPD représentera en 2018, une opportunité de près d’1 milliard d’euros de dépenses en logiciels et services. »

L’ Apec s’attend à environ 55 000 ou 60 000 recrutements de cadres sur l’année 2018.

Ce sont les compétences liées au développement de l’Intelligence Artificielle qui sont le plus recherchés.

« Les data scientists, les spécialistes de l’expérience et de l’interface utilisateur ainsi que les analystes métiers ayant des compétences en IA sont les plus recherchés. » précise Syntec.

Le marché de l’IA représente 125 millions d’euros en 2017. Les projets de chatbots et de machine learning sont les plus développés.

Découvrez en vidéo les perspectives d’évolutions présentées par le SYNTEC.

Source : https://syntec-numerique.fr/actu-informatique/panorama-economique-social-2018-derniers-chiffres-secteur