Développement spécifique : Application native ou hybride, que choisir ?

C’est la grande question qui revient au sein de nos clients. Devons-nous développer une application mobile native ou hybride ? Chacune des deux options a ses avantages et ses inconvénients.

La réponse : Cela dépend de votre projet !

L’application native : Performante mais plus coûteuse 

L’application native est une application mobile que l’on télécharge et que l’on installe ensuite sur son smartphone ou sur sa tablette. Chaque plateforme (IOS, android…) a son propre langage.

  •  IOS : Objective-C ;
  •  Android : Java ;
  • Windows Phones : C#.

Cette application est dites native car elle va  pouvoir accéder aux fonctionnalités du support comme par exemple le GPS, l’appareil photo et notamment au hardware. Les applications natives seront  plus performantes  que les applications hybrides.

Le hic ? Si vous souhaitez avoir une application mobile native et que vous voulez qu’elle soit disponible sur toutes les plateformes, il faudra concevoir des applications bien distinctes car ce ne sont pas les mêmes langages utilisés pour lors du développement sur IOS ou sur Android.

Cela entraîne donc des coûts de productions qui seront plus élevés que pour une application hybride.

L’astuce : suivant votre marché, il est intéressant de se demander qu’elle plateforme utilise votre cible. Si elle utilise à 80% Android, le développement d’une seule application peut suffire dans un premier temps.

L’application hybride : moins performante mais moins chère  

L’application hybride est une application à mi-chemin entre les Webapps et les applications natives.

Petit rappel : une Webapp est un logiciel applicatif hébergé sur un serveur et accessible depuis un navigateur Internet. Elle est adaptées pour les terminaux mobiles grâce à une bonne ergonomie et à certaines fonctionnalités spécifiques.  Une Webapp ne peut pas fonctionner sans connexion Internet. Les webapps sont développées une seule fois avec de l’open web HTML5, Javascript et CSS.

Une application hybride est donc à mi-chemin entre une application native et une webapp. Il s’agit de développer une application avec la même technologie qu’une webapp,  puis de l’encapsuler pour en faire une application mobile, que l’on peut installer via les stores. L’application hybride sera fonctionnelle avec une bonne ergonomie sur tous les supports sans avoir à développer une application pour chaque plateforme.

Contrairement aux webapps, dans une application hybride, on vient intégrer une couche de code natif pour permettre à l’application de pouvoir utiliser les fonctionnalités du support (appareil photo, GPS…).

Le hic ? Les applications hybrides coûtent moins cher mais sont en revanche  moins performantes que les applications natives. Suivant votre projet, il se peut que vous ne puissiez pas développer une applications hybride en raison de contraintes technique (utilisation de capteurs du téléphone…)

Par exemple, si vous souhaitez développer une application pour objet connecté et que cette application soit sur IOS et Android, il faudra surement privilégier l’applications native. Les langues de communications entre l’API de l’objet et les smartphones vont changer en fonction de votre plateforme.

Comme dit précédemment, votre choix dépendra de votre projet !

si vous souhaitez avoir plus d’informations ou  poser quelques questions, c’est ici. notre équipe se fera une joie de vous répondre.

Youcarve: différenciez-vous

youcarve logo

Différenciez-vous de manière originale avec YouCarve, découpe de matériaux en ligne!

youcarve printscreen

Dernier-né de chez Kreatys, YouCarve est un service vous proposant de découper des lettres, des formes prédéfinies ou sur-mesure directement depuis le site internet.

Olivier et Rémi ont commencé à travailler sur ce projet en février 2016 et l’ont livré la semaine dernière.

Olivier : Dans ce projet, j’ai eu un challenge à relever: il fallait que je trouve comment concevoir, générer et manipuler des images vectorielles pour les rendre interprétables directement, qu’il n’y ait pas besoin d’intervention humaine pour les passer en vecteur. La solution était de servir d’Inkscape, le logiciel de dessin vectoriel (voir notre article sur les logiciels libres) au final.

Rémi : ce qui est bien, c’est qu’on connait le client, puisqu’on travaille ensemble depuis 2006, et on sait comment l’autre fonctionne. Ce client en l’occurrence suit son projet de près, et nous aide à réparer les bugs, ce qui nous facilite vraiment la tâche.

Olivier : En plus le cahier des charges était très clair, très complet, avec des spécifications bien précises, ça rend les choses plus simples.

Rémi : en gros, c’était complexe mais pas compliqué!

Comment rendre votre e-commerce plus réel

Avec l’avènement du e-commerce, les consommateurs comme les commerçants ont dû changer leurs habitudes et façons de faire: on remarque notamment que les clients, quand c’est possible, préfèrent regarder les articles en ligne pour faire leur choix initial, comparer avec les concurrents etc… et se dirigeront ensuite vers le vrai magasin pour finaliser leurs achats.

Mais comment font les boutiques en ligne qui n’ont pas de magasins avec pignon sur rue? Il faut arriver à donner la sensation que votre e-commerce est bien réel!
Pour vous aider à créer cette ambiance, voici 2 astuces:

1 • Utilisez vos 5 sens

5 sens kreatys

Pour rendre vos produits plus réels, faites appel à vos 5 sens: vos clients seront très réceptifs à une description sensorielle de vos produits, qui les aideront donc à mieux visualiser le produit, et donc à définir leurs choix. Les magasins physiques n’hésitent pas à jouer dessus, citons par exemple l’enseigne de fast-food Subway et la boutique de savons et cosmétiques Lush: les 2 jouent énormément sur l’odeur que leurs magasins dégagent dans la rue, et qui sont reconnaissables immédiatement.
Par exemple, n’hésitez pas à préciser que cette jolie jupe est légère, le tissu est extensible et très confortable, et donc parfait pour cet été. Ou encore que cette confiture de fraise est douce mais pas trop sucrée, et sa texture permet de l’étaler facilement sur des tartines…
Soyez créatif et évocateur: stimulez les sens de vos visiteurs.
Je vous conseille de lire « Le Parfum » de Patrick Süskind, qui existe en film aussi, et qui raconte l’histoire d’un homme à la recherche du parfum parfait qui le fera aimer des autres, parfum qui n’a donc rien d’ordinaire et qui nécessitera la quête d’ingrédients particuliers. Ce livre est une véritable oeuvre d’art par sa capacité à vous faire ressentir et surtout sentir à travers de simples feuilles de papier: c’est donc un très bon exemple d’expérience sensorielle virtuelle, et vous pouvez vous inspirez du vocabulaire, de la façon de décrire etc.

 

2 • Développez une atmosphère

couple-1298432

Il faut que votre e-boutique ait une ambiance particulière, spéciale et surtout reconnaissable. Cela passe évidemment par une bonne stratégie UX et UI (User eXperience et User Interface, voir notre article à ce sujet), et donc un bon design, en accord avec les tendances du moment telles que le flat design ou l’usage de grandes photos par exemple.
En effet, les visiteurs sont sensibles à l’esthétique, l’aspect du site: entre 2 sites proposant les mêmes produits, mais un plus agréable à utiliser que l’autre, de nombreux clients choisiront le plus joli site plutôt que l’autre, bien que cela n’influence a priori pas la qualité des produits.
Par exemple, ce site propose des vêtements et du merchandising en rapport avec l’univers rock, métal. L’ambiance est donc plutôt sombre, avec en haut des personnages un peu effrayants tirés de l’univers d’un des groupes phare de ce style de musique, et les couleurs dominantes sont le noir et le rouge: tout est donc accordé avec ce qu’aiment en général les fans de ces genres de musique.

• Bonus •

Votre expertise! N’hésitez surtout pas à la mettre en avant, à partager astuces, conseils, tutoriels…
En effet l’absence d’aide ou l’impression que vous n’êtes que vendeur et pas connaisseur est typiquement une raison pour le client de quitter votre site pour aller voir plutôt un conseiller dans un magasin physique.

Livre blanc : 15 règles d’or pour réussir son projet de site Internet

Avec la même idée au départ, il y aura autant de résultats différents que d’équipes projet qui franchiront l’arrivée.

Lorsque nous avons commencé à recenser les meilleurs conseils pour mener à bien un projet web, la tentation était grande de tous les garder.

Nous avons fait un tri sélectif afin de ne retenir que les 15 points les plus pragmatiques et importants. Et nous vous les offrons dans ce livre blanc à télécharger ici :

Télécharger le livre blanc – 15 règles d’or pour réussir sont projet de site Internet

15-regles-kreatys
15 règles d’or pour réussir son projet d site Internet