Combien coûte un logiciel sur-mesure ?

Combien coûte un logiciel professionnel ?

Un logiciel sur-mesure, pourquoi faire ?

A l’instar de la création d’un site internet, développer un logiciel professionnel sur-mesure, c’est comme bâtir une maison. Dans un premier temps, vous aurez les fondations, les murs et le toit. Viendra par la suite, la peinture, la décoration et tout les petits détails qui feront que votre maison est unique.

Développer un logiciel sur mesure, c’est un peu la même chose. Le développement démarrera par une idée primaire, ce dont vous avez besoin, par exemple, convertir vos tableaux Excel pour aller plus vite et gagner en fiabilité. Puis viendront, ensuite, les petits détails annexes qui rendront votre logiciel le plus efficace pour votre métier.

L’utilité d’un logiciel sur-mesure c’est qu’il réponde à vos attentes et contraintes métiers. En somme, avoir un logiciel professionnel a permis à nos clients d’aller plus vite et d’automatiser certain processus, les rendant plus efficaces.

de l'idée à la création
de l’idée à la création

Mais alors, combien coûte un logiciel sur-mesure ?

Comme pour votre maison, le prix d’un logiciel sur-mesure se calcul en fonction de ce que vous demandez comme fonctionnalités mais aussi en temps de développement. Pour un développement basique, comprenant de la collecte de données et son traitement, comptez 15 000 euros. Si vous souhaitez un logiciel plus complet avec des fonctionnalités plus poussées comme la prévision de panne, la facturation en ligne, la signature électronique…Les prix peuvent aller jusqu’à 80 000 euros et plus.

Le prix final dépend du nombre de fonctionnalités que vous souhaitez, de leur complexités et du temps de développement.

A savoir que la conception de logiciel n’a pas de limite. A chaque idée, chaque besoin, une solution est possible.

Vous souhaitez en savoir plus ou effectuer un devis ? cliquez ici

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux :

linkedin    twitter     fb     insta

Développement spécifique, sur mesure c’est quoi ?

Un logiciel spécifique ou sur mesure est développé pour vous dans l’optique de résoudre une série de problèmes liés à votre façon de travailler.

Dans votre métier, chaque jour, vous rencontrer certains problèmes souvent récurrents. Avec l’habitude, vous vous y faite. Jusqu’au jour où vous déciderez d’y remédier. Faire appel à des solutions informatiques pour les régler est une démarche classique. Et vous allez vous confronter au choix : logiciel d’un éditeur spécialisé ou logiciel spécifique ? A ce propos vous pouvez lire cet article : Application métier : progiciel ou développement spécifique ?

Le logiciel spécifique sera la solution qui vous permettra de résoudre vos problèmes à votre manière, contrairement à l’utilisation d’un progiciel d’éditeur qui vous imposera sa façon de faire.

Comment est construit le logiciel spécifique métier ?

Les entreprises capables de réaliser des logiciels spécifiques à votre métier ont l’expérience et la connaissance de cas similaires aux vôtres. Elles utilisent généralement leurs boites à outils et leur capacité à comprendre votre problème pour construire avec vous la solution idéale dans les technologies qu’elles maîtrisent.

Quelquefois, on peut démarrer à partir de zéro, mais le plus souvent une base technique stable et ouverte est utilisée. Il s’agit souvent d’un framework. C’est la maîtrise de ce framework par l’équipe technique qui garantie un produit final fiable. Le choix du prestataire est donc aussi important que pour un progiciel.

Lorsque l’on choisi une solution spécifique, on ne va pas « chambouler » toute l’organisation de l’entreprise. Ce qui est rarement le cas d’une solution progiciel qui remet souvent en cause une certaine manière de travailler.

Un développement spécifique, sur mesure sera donc in fine votre logiciel, votre solution.

5 conseils pour améliorer votre cahier des charges

Réaliser un cahier des charges est une étape stratégique. C’est aussi la première vision qu’auront vos prestataires de votre projet.

1- Présentez votre entreprise, votre stratégie d’entreprise et votre cible.

Ceci permet à votre prestataire de découvrir qui vous êtes et à quoi vous aspirez. Cela permet également de définir votre projet en prenant un peu de recul. Ce qui sera utile à votre prestataire pour mieux vous conseiller.

2- Listez de l’ensemble des fonctionnalités que vous souhaitez.

Cela paraît évident. Pourtant bien souvent, nous lisons des phrases comme : « je voudrais une page d’accueil comme airbnb », ou « un formulaire comme cesupersite.woa ».

Cela ne renseigne par vraiment le prestataire et il risque d’interpréter cette référence à sa façon sans voir ce que vous montrez.

L’astuce consiste à dire ce que vous voulez obtenir. Posez-vous donc la question du résultat plutôt que du moyen de l’obtenir.

3- Mettez des priorités aux fonctionnalités

C’est utile de classer les fonctionnalités par grands groupes fonctionnels. En même temps, une approche par priorité à l’étape cahier des charges est très intéressante. Cela va permettre à votre prestataire de découper des lots et de gérer plus finement le budget. Voici un exemple de classement par priorité que je trouve très intéressant :

a- Le groupe des fonctionnalités minimum pour démarrer le projet. Ce sont les fonctionnalités vitales sans lesquels le projet ne sert à rien.

b- Le groupe des fonctionnalités substantielles pour que le produit soit adapté au marché. Pour qu’il soit équivalent ou meilleur que la concurrence par exemple.

c- Le groupe des fonctionnalités annexes qui sont plus du domaine du confort, du gadget, des automatisations, etc.

La tentation est forte de tout mettre dans les groupes a et b. Pour éviter ce piège, on pourra se poser les questions suivantes :

« sans cette fonctionnalité est-ce que mon projet fonctionne ? »

– si non = a
– si oui = b ou c

« avec cette fonctionnalité est-ce que mon projet va se développer  ? »
– si non = c
– si oui = b

4- Une présentation simple

Une liste des fonctionnalités avec le résultat attendu est suffisant. Il n’est pas nécessaire de faire de longues phrases. Cela peut prendre la forme de listes à puces ou de tableaux.

Plus ce sera simple pour vous, mieux ce sera pour votre prestataire et son évaluation du projet.

5- Utilisez les schémas

Votre projet comportera sans doute des processus, des étapes, des hiérarchies. Souvent un schéma synthétique est plus facile à réaliser que de rédiger deux pages d’explications.

Faire un schéma a également l’avantage de faire ressortir les éventuelles incohérences. En réalisant cette étape peut-être corrigerez-vous en même temps certaines d’entre elles.

Quant à leur forme, cela peut-être des graphiques, des diagrammes voir des mindmap.

Combien coûte un site internet sur mesure ?

Demander quel est le prix d’un site internet sur mesure c’est comme demander combien coûte une maison…

Avant tout, il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un site internet fait entièrement sur mesure dont toutes les sources techniques vous appartiendrons. Il ne s’agit pas de personnaliser un CMS de type wordpress, joomla, magento, etc.

Il n’y a pas qu’une seule réponse. En même temps, nous pouvons tout de même y répondre en définissant les caractéristiques d’un site internet réalisé par une agence spécialisée .

Pour un site internet de type vitrine  :

  • Spécifications techniques et ergonomiques : home page, arborescence de pages dans un menu (disons 20 pages), formulaire de contact et/ou de devis.
  • Charte graphique sur mesure et responsive, modifiable sans devoir retoucher tout le site
  • Méthode de développement qualité, itératif et agile (scrum)
  • Développement d’un back-office de gestion des contenus sur mesure afin de pouvoir mettre à jour le site
  • Optimisation pour le référencement naturel SEO
  • Mise en production
  • Gestion de projet

Il faut envisager un budget compris entre 4000 et 5500 euros HT. Si vous voyez des offres fortement inférieures, il s’agira sûrement de l’utilisation d’un CMS tout fait. C’est une autre façon de faire.

Quant aux offres fortement supérieures… et bien… il va falloir trouver de quoi la justifier… sans doute des frais fixes élevés par exemple.

calculator-385506_640Pour un site e-commerce sur mesure.

La fourchette est plus large. Il existe beaucoup de cas de figure en fonction de ce qui est vendu (prestation en ligne ou objet réel) et de la façon de le vendre (stock, flux tendus, facturation, comptabilité). Il faut envisager un budget compris entre 10000 et 50000 euros.

Pour des sites d’applications web..

…de type rencontre, annonces, uber like, airbnb like, etc. Les budgets peuvent débuter vers les 15 000 euros HT et monter jusqu’à plus de 200 000 euros HT.

Cet article vous a aidé ? N’hésitez pas à vous abonner à notre compte twitter pour découvrir en priorité nos prochains articles : color-twitter-48