Kreatys et la business intelligence

application web

La Business Intelligence : qu’est-ce que c’est ?

Le terme Business Intelligence « désigne un ensemble de méthodes, de moyens et d’outils informatiques utilisés pour piloter une entreprise et aider à la prise de décision : tableaux de bord, rapports analytiques et prospectifs. » (FuturaScience)

Cependant, bien que initialement réservé à quelques experts, les technologies numériques permettent une démocratisation de l’utilisation des données.

Comment fonctionne la BI ?

L’objectif est d’aider les décideurs à prendre une décision grâce à la collecte, l’analyse et la présentation intelligente des données.

Sous forme de rapports et dashboards…la représentation et la visualisation des données sous forme de tableaux et autres graphiques vont aider les utilisateurs à interpréter de manière optimale ses données.

Cette visualisation peut passer par des graphiques, des camemberts, des diagrammes, des cartographies, des chronologies, des infographies ou même des créations graphiques inédites ou des photos.

Dans un contexte  de Big Data, où l’utilisation des données est extrêmement importante, ces données permettent aux entreprises de prendre des décisions plus rapidement et donc de garder un temps d’avance.

Kreatys et la business intelligence

Ils existent donc diverses solutions pour faire de la business intelligence.

Chez Kreatys, quel que soit le projet, nous proposons à nos clients dans un dashboard comprenant des statistiques d’utilisation de leur plateforme. Bien sûr, les dashboards différeront en fonction des projets et des applications que nous développons.

Pour aller plus loin, nous avons également proposé, à certains de nos clients, de mettre en place des algorithmes de machine learning afin de permettre une analyse prédictive des données récoltées. En outre, nous l’avons proposé dans le domaine de l’industrie.

L’objectif était de développer une application web de gestion de production. A cela, nous avons proposé de mettre en place les algorithmes afin de prédire les pannes des machines, par exemple.

 

Le marché du numérique au premier trimestre 2018

developpement informatique

Le marché du numérique poursuit sa croissance !

Le Syntec, le syndicat professionnel des entreprises de service du numérique, des éditeurs de logiciel et des conseillers en technologie diffuse son baromètre annuel sur les tendances du marché.

Un marché très porteur

Le marché du secteur de l’informatique et du numérique  s’est élevé à 54,1 milliards d’euros pour 2017, en France, soit une évolution positive  de 3,9 % Par rapport aux prévisions. Pour 2018, on attend une hausse de 4,2 %.

Selon Syntec, ce sont « 81 % des entreprises qui envisagent une croissance de leur chiffre d’affaires en 2018. »

En pleine période de  transformation numérique et de mise en conformité avec le RGPD sont  ces entreprises qui prévoient le plus de croissance.

Pour le Syntec « les SMACS progresseront en 2018 de + 16 % soit 1,6 milliard d’euros de croissance nette (…) la mise en conformité RGPD représentera en 2018, une opportunité de près d’1 milliard d’euros de dépenses en logiciels et services. »

L’ Apec s’attend à environ 55 000 ou 60 000 recrutements de cadres sur l’année 2018.

Ce sont les compétences liées au développement de l’Intelligence Artificielle qui sont le plus recherchés.

« Les data scientists, les spécialistes de l’expérience et de l’interface utilisateur ainsi que les analystes métiers ayant des compétences en IA sont les plus recherchés. » précise Syntec.

Le marché de l’IA représente 125 millions d’euros en 2017. Les projets de chatbots et de machine learning sont les plus développés.

Découvrez en vidéo les perspectives d’évolutions présentées par le SYNTEC.

Source : https://syntec-numerique.fr/actu-informatique/panorama-economique-social-2018-derniers-chiffres-secteur

Kreatys et la télémédecine

Découvrez les solutions sur-mesure Kreatys au service de la télémédecine

Qu’est ce que la télémédecine ?

 » La télémédecine est une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication. Elle met en rapport, entre eux ou avec un patient, un ou plusieurs professionnels de santé, parmi lesquels figurent nécessairement un professionnel médical et, le cas échéant, d’autres professionnels apportant leurs soins au patient. »

source : http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/telemedecine/article/la-telemedecine

 

Kreatys et la télémédecine

Chez Kreatys, nous travaillons régulièrement avec des start-up et des entreprises sur des projets concernant le développement d’objets connectés.


Découvrez le marché de l’IOT


Actuellement, nous travaillons avec une entreprise spécialisé dans le service de soins à domicile. Le projet de cette entreprise est de mettre un dispositif médical connecté à disposition du patient afin de collecter de données médicales précises. Elles seront par la suite envoyer à l’entreprise qui pourra les traiter et les rediriger vers le médecin du patient.

Doctor Icon made by Freepik

L’objectif est d’avoir des données précises sur l’état de santé du patient afin d’anticiper des problèmes santé qui pourraient s’avérer grave.

L’avenir pour ces technologies est le machine Learning.


Découvrez le machine Learning


Grâce à des algorithmes, nous sommes capable de développer des machines learning qui apprendront des données et qui pourront, à termes, anticiper et prévoir des problèmes de santé comme l’apnée du sommeil, les AVC etc.

Le marché de l’IOT

Le marché de l’objet connectée, un marché en pleine expansion

Le marché français de l’IOt a passé le  milliard d’euros. Il est dominé par les appareils dédiés à la maison, la domotique.

Ce marché a eu une croissance de 33%, un chiffre d’affaires annuel d’un peu plus d’un milliard d’euros, pour un volume de vente de 5,2 millions d’euros en croissance de 31% en 2017. Ces chiffres ont été rendus publics par le cabinet GfK à l’occasion du salon Medpi.

La maison connectée fait le bonheur des spécialistes de l’objet connecté, représentant 57% des ventes globales. La très connu Google Home en fait notamment partie car elle permet de contrôler les objets connectés de la maison (télé, store, lumière…).L’année dernière, 2,9 millions d’objets connectés dédiés à la maison ont été écoulés en France, soit une hausse de 42% en un an.

Les appareils d’électroménager.

Le leader du marché, Samsung, a d’ailleurs annoncé que 100% de ses appareils seront connectés d’ici 2020. C’est là que réside le plus fort potentiel de croissance dans les années à venir.

 

Les entreprises deviennent aussi connectées

en effet, de plus en plus d’entreprise quelque soit leur secteur d’activité opte pour les objets connectés. Chez Kreatys, nous avons réalisé des projets dans le secteur médical. L’objectif étant de récupérer et traiter des donner récolté à partir d’objet connecté chez le patient lui-même. Le but étant de fournir un suivis optimal à ces patients. Mais nous en avons réalisé bien d’autre.

Pour tout savoir sur nos projets : consultez nos réalisations