Spécial Startup 1 : Quid des prestataires web, agences de communication et webmarketing

the-peak-243269_640

 Je constate qu’il y a aujourd’hui une grande confusion lorsque l’on parle de prestataires web. Soyons précis : un prestataire web, une agence de communication et une agence de webmarketing (marketing digital) sont trois métiers distincts.

Il arrive souvent qu’une entreprise puisse proposer ces trois casquettes, il n’en est pas moins vrai que ce sont des compétences distinctes. Voyons ce qu’il en est.

Agence de communication

Une agence de communication travaille au niveau de l’image et des canaux de communication de l’entreprise. Création du logo, des plaquettes, flyers, cartes de visites, etc. C’est à ce moment là que vous choisissez vos couleurs, vos thématiques de communication. Une agence de communication dispose donc de créatifs, souvent formés pour le print (documents à imprimés).

Avec l’arrivé d’internet et des sites web, certaines agences de communication ont intégré le produit “site web” à leur catalogue. La plupart du temps, les prestations fournies sont standards et s’appuis sur des produits “préfabriqués” et pré installés. La plus value apportée par l’agence sera principalement graphique.

man-597178_640

Agence de webmarketing ou marketing digital

Une agence de webmarketing ou marketing digital travaille au niveau de la promotion de votre entreprise sur internet : publicité digitale, réseaux sociaux, contenus sur le web, référencement naturel. Le principe est d’appliquer une stratégie définie afin d’obtenir des résultats. Ces agences proposent également des outils spécifiques et des prestations de création de “site web”. Là encore, il s’agit la plupart du temps de produits “préfabriqués” et pré installés. La plus value apportée sera principalement marketing.

Un prestataire web

Un prestataire web est historiquement une équipe de développeurs web qui savent répondre techniquement à des besoins. Leur domaine d’expertise c’est la technique. Ils développe le produit ou l’outil qui va vous servir sur le web : un site, un blog, un e-commerce, une application web, etc.

Les prestataires web ont des webdesigner qui réalisent les chartes graphiques web. Bien souvent leurs compétences ne sont pas adaptées à la réalisation de la communication globale de votre entreprise comme le ferait une agence de communication.

Les prestataires web ont en général une bonne connaissance des techniques de référencement naturel. Ils proposent aussi souvent des prestations de webmarketing.

Parmis ces prestataires certains vont proposer des offres d’entrée de gamme basées sur des produits “préfabriqués” et pré installés. D’autres vont réaliser des développements spécifiques sur mesure et de meilleure qualité.

 

Pour conclure, il est intéressant de connaître quelle est l’activité historique ou de base de l’agence que vous allez rencontrer car cela en dit souvent beaucoup sur le résultat et la façon d’appréhender les projets.

Un conseil : si votre projet a une composante technique originale ou importante, il est préférable de faire appel à un prestataire web.

Note : je n’utilise pas le vocable d’agence web volontairement car il me semble que c’est un mot fourre tout…

Conseils pour réaliser votre cahier des charges

Voici quelques conseils et un plan type de cahier des charges.

Le plus important pour commencer :  un cahier des charges n’est pas un document « scolaire ». C’est un outil destiné à guider l’équipe qui va évaluer et mettre en œuvre le projet. Il faut garder ceci en tête afin de rester focalisé.

Portrait of handsome office worker making notes
Conseils pour rédiger un cahier des charges

Afin de couvrir l’ensemble, nous proposons de rédiger votre CdC selon le plan type suivant :

  1. Documents de référence
    Si le CdC résulte de certains documents ou réunions, ils est indispensable de les indiquer ici pour pouvoir s’y référer si besoin.
  2. Présentation générale du projet et objectifs fonctionnels
    Il est intéressant de présenter le projet en quelques lignes. Inutile d’en faire des tonnes ou de rappeler l’historique de votre entreprise sur 20 ans.
    Les objectifs à atteindre sont des points fondamentaux qu’il est nécessaire de poser noir sur blanc dès le départ.
  3. Description de l’environnement technique cible
  4. Structure du projet
    1. organisation des contenus (arborescence par exemple)
    2. référencement naturel & webmarketing
  5. Terminologie
    Quelquefois, le métier impose un jargon qu’il est important de définir pour les non initiés. Cela permet d’éviter les erreurs et les malentendus.
  6. Détail des fonctionnalités du Front office
    1. fonctionnalité 1 : définition de la fonctionnalité, Critères et conditions de fonctionnement, Contraintes et flexibilité. Voir plus bas…
    2. fonctionnalité 2
    3. fonctionnalité n
  7. Détail des fonctionnalités du Back office
    1. fonctionnalité 1
    2. fonctionnalité 2
    3. fonctionnalité n
  8. Orientations graphiques et ergonomiques
  9. Sauvegardes, persistance des données, plan de reprise d’activité
  10. Lotissements, jalons & délai

Concernant le détail des fonctionnalités

Chaque fonctionnalité doit être isolée et détaillée. Voici un exemple :

Fonctionnalité 61 – Connexion

Définition

La connexion au site se fait par un couple login et mot de passe.

Critères et conditions de fonctionnement

Le formulaire de connexion sera disponible sur toutes les pages publiques si l’internaute n’est pas connecté. Une page spécifique dédiée à la connexion existera aussi.

Le login sera toujours un email.
Le mot de passe sera celui choisit par l’internaute lors de l’inscription ou du changement de mot de passe.
L’ensemble des pages proposant des fonctionnalités à l’internaute seront accessibles uniquement en mode authentifié.

Les autres pages seront publiques.

En cas de réussite du login, l’utilisateur sera redirigé soit sur sa landing page par défaut ou sur la page protégée d’origine si l’information est disponible dans le contexte.

Contraintes et flexibilité

Lorsque la personne est connectée elle a la possibilité de se déconnecter par un simple clic sur un lien ou bouton.

Fonctionnalité 63 – Mot de passe oublié / nouveau de mot de passe

Définition

Un lien « mot de passe oublié » permettra à l’internaute de changer son mot de passe de manière sécurisée.

Critères et conditions de fonctionnement

L’internaute recevra un email à l’adresse de son compte lui permettant de cliquer sur un lien temporaire et sécurisé. Ce lien le dirigera vers une page spécifique du site qui permettra de rentrer un nouveau mot de passe.
Un indicateur de robustesse du mot de passe sera disponible.
A la fin du processus, l’internaute sera informé de la réussite de la manipulation et sera redirigé sur une page de connexion.

Contraintes et flexibilité

Le liens devra contenir une méthode d’authentification temporaire de l’internaute vers la page spéciale.
La durée de l’authentification temporaire sera à déterminer (2h paraissent raisonnables).
Le mot de passe devra contenir au minimum 8 caractères avec au minimum un mélange de lettre et de chiffres. Majuscules et minuscules seront différenciées.

Vous savez tout, maintenant c’est à vous !

Tableau de bord Google Analytics pour SEO mobile

Vous avez sûrement entendu parler de Mobilegeddon, l’algorithme de Google sorti il y a un an et qui favorise les sites mobile friendly dans le classement des résultats ?

Smartphone kreatys

Cet algorithme étant toujours d’actualité, voici un tableau de bord fait par Creapulse que vous pouvez télécharger ici (en bas de la page) et un petit récapitulatif des paramètres à analyser pour être sûr-e que votre site est mobile friendly et que vous pouvez utiliser pour votre site pour vous assurer de ne pas être pénalisé, car n’oublions pas que plus de 50% des recherches sur mobile se font depuis un moteur de recherche. Petit rappel: il y a généralement 2 façons d’avoir un site adapté aux smartphones. Cela peut être un site au design responsive, qui s’adapte physiquement, ou une redirection depuis votre site principal vers un site exclusivement réservé aux mobiles, avec très souvent « m. » devant votre nom de domaine, comme pour Facebook « m.facebook.com ».

• Compatibilité et trafic •

Commencez donc par vérifier la compatibilité de votre site avec les smartphones en regardant par exemple sur Google Webmaster Tools dans « trafic de recherche/Ergonomie  mobile ». Cette compatibilité est calculée en fonction de l’expérience de l’utilisateur en grande partie, dont l’utilisation de redirection si votre site renvoie à une version mobile de celui-ci.
Regardez ensuite quel part de votre trafic provient réellement des téléphones et des tablettes, que l’on trouve  dans les sessions organiques de Google Analytics, et cela vous indiquera si beaucoup de visiteurs viennent depuis leur smartphone ou non, et donc de prendre des décisions en fonction.

• Mots clés hors marque •

Les mots clés hors marque sont ceux qui ne contiennent pas le nom de votre entreprise mais décrivent vos services, soit ce que tapera un internaute qui cherche une solution à un problème sans chercher un prestataire en particulier. Pour Kreatys par exemple, ce serait donc les recherches comme « sites internet grenoble », « sites sur mesure grenoble ».

Or l’algorithme de Google s’occupe uniquement des visites venant des recherches sur mots clés hors marque (sur mobile et depuis son moteur de recherche). Il faut donc déterminer quelle part de votre trafic cela représente réellement!
Pour cela, vous pouvez tout simplement vous servir de Google Analytics en regardant le trafic organique mobile, et sans oublier d’enlever la part de trafic « not provided » (trafic pour lequel les mots clés ne sont pas fournis).
Google Analytics vous propose de rentrer le nom de votre marque afin de l’exclure, ainsi que des termes ou expressions régulières que vous ne souhaitez pas prendre en compte dans vos mots clés hors marque.

 

 

Les KPI du content marketing

Les Key Performance Indicators, ou indicateurs clés de performance, sont des indicateurs utilisés pour mesure l’efficacité d’une action, d’une stratégie…

L’un des principaux problèmes du content marketing est justement la difficulté à mesurer le succès des actions entreprises.
C’est pourquoi Hubspot et Smart Insights ont interrogé des marketeurs pour leur demander quels KPI ils utilisaient.
Et voici les résultats:

Une grande majorité de marketeurs regardent donc le nombre de visites de leur site en priorité (qui peut être observé avec Google Analytics par exemple) , avec le nombre de visiteurs uniques et les visiteurs qui étaient déjà venus pour 76% des marketeurs interrogés, puis le nombre de partages sur les réseaux sociaux ainsi que les leads obtenus pour 66% et 62%.

De plus, 67% des marketeurs interrogés ont dit produire plus de contenus en 2016 qu’en 2015, et 6% en produisent moins (27% ont gardé la même production), malgré le risque de content shock, à savoir qu’il y a plus de contenu disponible que le visiteur peut voir, créant une véritable compétition pour être l’article que le visiteur lira.
Une alternative à ce content shock est de produire moins de contenu mais de meilleure qualité.

Voilà maintenant vous avez quelques idées de KPI intéressants à surveiller en content marketing.
N’hésitez pas à nous proposer les vôtres, ici ou sur Twitter ou Linked In !