Comment établir un budget d’application web ou mobile ?

Établir un budget d’application web ou mobile peut se faire de différentes façon. Je vous propose d’en découvrir les grandes lignes et vous donner quelques exemples.

Découper le projet d’application web ou mobile

Dans un premier temps, il est nécessaire de découper le projet en plusieurs groupes et d’établir un budget pour chacun. Voici une liste de groupes possibles :

  • Gestion de projet, étude technique et de faisabilité
  • Graphisme et ergonomie
  • FrontOffice : partie visible aux utilisateurs de votre projet
  • Backoffice : partie réservée aux administrateur et intervenant de votre entreprise
  • Backend : partie « cachée » des traitements automatiques
  • Tests et qualilté

Étudions chaque groupe.

Gestion de projet et étude technique

Ce groupe contient les étapes d’analyse et de suivi de votre projet d’application web ou mobile. Jusqu’où souhaitez-vous aller dans l’analyse préalable des solutions et l’implication de l’équipe projet ? Il y aura-t-il des déplacement ou des réunion tenues à distances ? Combien de réunions ? A quelle fréquences ? Faudra-il rédiger un cahier des charges ? Combien de livraisons et recettes prévues ? Technologie hybrides, web ou natives ?

Selon les réponses le budget dédié à ce groupe est en général compris entre 1200 euros et 3500 euros.

Graphisme et ergonomie

C’est la partie visuelle du projet d’application web ou mobile. On peut utiliser soit des design standards, soit personnalisés, soit totalement sur mesure. Il faut également tenir compte de l’intégration HTML.

Selon les réponses le budget dédié à ce groupe est en général compris entre 1000 euros et 5000 euros.

FrontOffice

Il s’agit ici de la partie visible de votre application mobile ou web. Il y a t-il beaucoup d’interaction avec l’utilisateur et de traitements ? Il y a-t-il une persistance des données et un compte utilisateur ? Des paiements en ligne ?

Selon le degrés d’interaction le budget peut être compris entre 4000 et 15000 euros.

Backoffice

Il y a-t-il besoin d’interfaces pour administrer votre application mobile ou web ? Il y  a fort à parier que oui. Selon le type d’application, le nombre de fonctionnalités à couvrir peut-être très important. Souhaitez-vous tout contrôler ou seulement une partie ?

A minima, il faut compter compter sur un budget de 3000 euros et atteindre 15000 euros.

Backend

Nous nous intéressons ici aux fonctionnalités « cachées » qui font tourner la machine correctement et qui peuvent quelquefois être complexes. Cela peut-être une passerelle avec un ERP ou un outil métier, des traitements statistiques, des envois automatiques d’email, des nettoyages.

Une passerelle avec un ERP coûtera environ 2000 à 3000 euros. Chaque traitement peut valoir 500 à 3000 euros par unité. C’est très variable.

Tests et qualité

Le niveau de qualité général influence ce groupe de coût. Les tests peuvent représenter plus de 60% du temps de développement si on met en place une démarche qualité poussée. Pour un démarche standard il n’y a pas de surcoût. Pour une démarche améliorée il faut ajouter 20% à 30% de plus sur le budget total du projet.

En conclusion et exemple de prix

Vous devez vous dire que les fourchettes de budget sont très grandes. Et vous avez raison. Alors voici quelques exemple de budget.

10000 à 15000 eur HT pour une application web et hybride.

On peut donc vite voir qu’une petite application mobile en technologie hybride ou une application web par exemple aurait un coût minimum en qualité standard d’environ 10000 euros. En ajoutant des caractéristiques spécifiques on pourrait monter à 15000 euros.

18000 eur HT et plus pour des application natives Android et iPhone

Une application mobile natives pour Android et iPhone aurait un coût minimal d’environ  18000 euros.

20000 à 40000 eur HT pour une application complexe communicante

Une application web complexe métier, avec connexion à un ERP, consolidations de statistiques, traitement automatiques aurait un coût de 20000 euros.

La même application métier en technologie natives et démarche qualité améliorée aurait un coût de 40 000 euros.

Qu’est-ce qui fait la qualité d’un site internet?

La qualité d’un site internet dépend de la façon dont il est construit techniquement et de la réponse qu’il apporte au besoin du client. Kreatys développe des sites internet de qualité en répondant à ces deux facettes.

La qualité d'un site internet.

La qualité des sites internet développés par Kreatys peut être définie ainsi :

  1. Identification des besoins précis du client et satisfaction maximal de ceux-ci
  2. Analyse des processus de création d’un site internet et choix de ceux-ci afin d’en assurer la maîtrise
  3. Minimiser les gaspillages : en temps, en argent, en technologie, en énergie
  4. Produire au juste prix de façon raisonnée et équitable
  5. Donner ce que le client attend de nous. Ni plus ni moins.
  6. Améliorer en permanence notre savoir faire interne pour répondre au mieux aux points précédents

En conséquence, pour Kreatys, créer un site internet de qualité implique de le réaliser sur mesure. L’emploi d’un outil « qui fait tout » (CMS) est écarté de notre démarche qualité.

> En savoir plus sur la qualité.