Youcarve: interview du créateur Gregory Thouvenin

Après avoir interviewé notre équipe de développeurs, nous avons posé quelques question à Gregory Thouvenin, le co-fondateur de Youcarve.

YOUCARVE_chiffre decoupe aluminium brosse

Youcarve est un site de découpe sur mesure de matériaux, disponible uniquement en ligne.

Grégory Thouvenin nous explique sa démarche de création du site :
 » Lors de la recherche d’un prestataire pour créer notre site, nous avons passé en revue de nombreuses agences et entreprises avant de choisir Kreatys. Ce choix s’est imposé rapidement, et nous en sommes très satisfaits.

Ce qui a décidé notre choix et qu’on a le plus apprécié c’est la dimension sur-mesure. Notre projet nécessitait une structure particulière qu’on ne peut pas trouver dans un CMS, il était donc indispensable d’avoir un développement sur-mesure. En plus, je n’ai jamais entendu Rémi ou Olivier dire une seule fois que quelque chose n’était pas possible à faire, ce qui peut arriver quand on utilise un CMS et que notre besoin ne rentre pas dans les options prévues par le CMS ou les plug-ins.

Tout cela fait que le résultat est exactement celui nous attendions.

LinkedIn: publier un article

Kreatys LinkedIn
Si votre entreprise ou vous-même êtes sur LinkedIn et vous souhaitez publier du contenu, voici quelques petites explications.

Kreatys LinkedIn

Si vous vous lancez dans la publication sur LinkedIn, sachez qu’il y a 3 types de publications, les nouvelles, les photos et les articles ou posts.

linkedin partage nouvelles kreatys

• Les nouvelles et les photos •

Les premières sont des brèves, un lien vers un article de votre blog, une illustration que vous chargez depuis la page d’accueil en cliquant sur « partager une nouvelle / télécharger une photo » et qui ne seront accessibles qu’à vos contacts (et aux leurs s’ils réagissent à votre contenu). Les nouvelles et les photos sont pour moi dans la même catégorie dans le sens que les 2 sont des actions rapides, plus spontanées que les articles.

 

• Les articles ou posts •

Les deuxièmes sont des articles plus complets qui expliquent un sujet, répondent à une problématique ou analysent une actualité et seront visibles par tous les membres de LinkedIn. Pour rédiger un article il suffit de cliquer sur « publier un post », à côté de « partager une nouvelle », ou, lorsque vous êtes sur Pulse, en haut à droite, sur « publier un article ».

 

► La portée n’est donc pas la même. Les nouvelles permettent une publication et un contact réguliers avec votre réseau de relations car elles sont courtes et contiennent souvent un call to action comme un lien vers votre site par exemple. Vous pouvez aussi repartager un article qui vous a plu.
Les articles sont plus longs et plus complets et sont publiés bien moins souvent. Ils vous servent à mettre en valeur vos connaissances et votre expertise auprès de vos relations mais aussi de ceux qui ne vous connaissent pas : idéal pour agrandir son réseau.

Enfin, vous pouvez également publier sous forme de commentaire en répondant à des articles ou des sujets dans les groupes de LinkedIn. Mais attention à rester professionnel lorsque vous exprimez votre opinion, cela pourrait nuire à votre réputation ou à celle de votre entreprise!

 

 

Google: son téléphone modulable, et son alternative Fairphone

Aujourd’hui nous allons parler un peu « hardware », c’est à dire matériel, car Google a annoncé que son premier téléphone devrait être disponible en 2017. Et pas n’importe quel genre de téléphone : un smartphone modulable.

ara

Dès 2008, une entreprise israélienne lance l’idée d’un téléphone avec des composants modulables, qui laisserait donc une grande liberté aux utilisateurs.
Le principe est simple : le téléphone serait composé d’une sorte d’exosquelette comprenant uniquement le strict nécessaire, et le reste serait fourni sous la forme des petits composants rectangulaires que l’on voit sur la première photo; leur format est bien sûr normalisé afin de les rendre facilement interchangeables. 

Google a donc décidé de se lancer dans l’aventure avec son Projet Ara qu’il prévoit donc de sortir en 2017, pour les développeurs au moins. Annoncé à un prix allant de 400 à 800$, ce téléphone a néanmoins vu son concept de base changer : parlant au début de modularité complète, Google vise aujourd’hui une modularité réduite où les composants de base indispensables sont inclus.

ara screenshot kreatys
Screenshot depuis le site officiel atap.google.com/ara/

Cette décision a été motivée par les sondages effectués par Google qui fait ressortir que la plupart de leurs clients se moquent d’avoir le choix de changer de processeur comme ils veulent. Google estime aussi qu’en incluant les composants de base, cela laisse plus de place pour ajouter des composants plus originaux, plus innovants (car le nombre d’emplacement disponible est assez limité avec 6 slots).

Ce dernier point, bien que provoquant probablement pas mal de déception chez ceux qui aiment bidouiller leur téléphone, semble plutôt pertinent pour toucher un public plus large.

Petit point technique: les systèmes de connexion entre les modules ont été conçu à partir d’un alliage à mémoire de forme (oui, comme les matelas) qui permet de gérer les connexions et déconnexions depuis le téléphone avec le logiciel, et non pas physiquement avec des systèmes de clips etc.
Ce qui permet également de contrôler tous les composants qu’on peut mettre sur Ara: en effet Google seul possédera le code utilisé pour les connexion et compte s’en servir pour limiter un marché gris voire noir de modules, et ainsi chaque module devra être approuvé pour être mis à disposition des utilisateurs.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez consulter le site officiel de Google ou ces 2 catégories sur Reddit r/ProjectAra et r/aramasterrace pour un avis plus tourné vers les utilisateurs (par contre ces sites sont tous en anglais) .

 

• Alternative •

Il existe entre autre un autre smartphone modulable, Fairphone, qui lui insiste sur le fait d’être socialement responsable et transparent, en traçant les matériaux utilisés pour privilégier des sites d’extraction qui soutiennent l’économie locale, et en mettant en place des évaluations de la situation des salariés en collaboration avec les usines de leur chaîne de production.

Screenshot du site officiel, fairphone.com
Screenshot du site officiel, fairphone.com

L’accent est également mis sur la réparation facilitée et donc sur la durée de vie de l’appareil : on est a priori à l’opposé des problèmes d’obsolescence programmée.

Cette initiative unique est particulièrement intéressante car il est très dur dans le milieu du hardware de pouvoir garantir le respect des gens de la chaîne de production ou de l’environnement.

Tournant sous Android Lollipop 5.1, le Fairphone 2 est vendu à 525€.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur site officiel en français qui est détaillé, ou regarder sur Reddit (en anglais).

 

► L’avènement du téléphone modulable de Google sera peut-être l’opportunité  pour Fairphone de faire parler de lui, ou au contraire de devenir complètement invisible du grand public à cause de l’ombre du géant de l’informatique.

 

Youcarve: différenciez-vous

youcarve logo

Différenciez-vous de manière originale avec YouCarve, découpe de matériaux en ligne!

youcarve printscreen

Dernier-né de chez Kreatys, YouCarve est un service vous proposant de découper des lettres, des formes prédéfinies ou sur-mesure directement depuis le site internet.

Olivier et Rémi ont commencé à travailler sur ce projet en février 2016 et l’ont livré la semaine dernière.

Olivier : Dans ce projet, j’ai eu un challenge à relever: il fallait que je trouve comment concevoir, générer et manipuler des images vectorielles pour les rendre interprétables directement, qu’il n’y ait pas besoin d’intervention humaine pour les passer en vecteur. La solution était de servir d’Inkscape, le logiciel de dessin vectoriel (voir notre article sur les logiciels libres) au final.

Rémi : ce qui est bien, c’est qu’on connait le client, puisqu’on travaille ensemble depuis 2006, et on sait comment l’autre fonctionne. Ce client en l’occurrence suit son projet de près, et nous aide à réparer les bugs, ce qui nous facilite vraiment la tâche.

Olivier : En plus le cahier des charges était très clair, très complet, avec des spécifications bien précises, ça rend les choses plus simples.

Rémi : en gros, c’était complexe mais pas compliqué!